C'est l'histoire de deux frères qui, pour un trône s'entre-tuèrent. Ils eurent comme véritable famille, deux sœurs et un oncle. L'une de ces deux sœurs était véritablement attachée à leur père, Œdipe, alors elle partit de Thèbes pour aider son père à trouver la paix.

  Un jour, ce jour maudit où Polynice et Etéocle naquirent, ils avaient Īdipe comme père et Jocaste comme mère. La relation entre le père et les fils s'envenima, Īdipe maudit par trois fois ses fils et prédit qu'ils mourraient de la main l'un de l'autre.

  Une fois débarrassés de leur père, les deux fils montèrent sur le trône. Ils se partagèrent le royaume alternativement pendant un an. Une fois son année finie, Etéocle chassa son frère à Argos.

  Polynice épousa la fille d'Adraste roi d'Argos et s'en attira les bonnes grâces.

  Polynice déclara la guerre à Etéocle grâce à l'aide de six puissants chefs.

  Ils arrivèrent à Thèbes.

  L'armée de Polynice s'avance. On peut distinguer les sabots des chevaux dans l'amas de poussière, puis les couleurs de la ville de Thèbes et d'Argos. Les tambours de guerre rythment la bataille. Etéocle dévisage son frère comme pour lui demander pardon. Polynice n'en a que faire et il lance son armée, suivi de ses six puissants chefs. La bataille est cruelle, les épées transpercent les hommes qui s'effondrent dans un bain de sang parmi les cadavres dépouillés, en se demandant pourquoi cette maudite bataille a lieu. Les deux frères se retrouvèrent nez à nez; ils pensent à leur malédiction mais leur haine les fait s'entre-tuer. Polynice est le dernier à se coucher pour ne plus se relever.

  Et comme Īdipe l'avait prédit, les deux frères moururent de la main l'un de l'autre et cette horrible guerre cessa.

mailto:ateldec@yahoo.fr?subject=Antigone 2001